Maîtriser ses énergies

Le tai-chi-chuan et qi-gong


 

   Les asiatiques sont plus sereins que nous grâce au tai-chi-chuan et au qi-gong. Ces "gyms thérapeutiques" millénaires qui savent si bien harmoniser le corps et l'esprit !

 


 

   Le tai-chi-chuan et le qi-gong font partie des disciplines fondamentales de la médecine chinoise, au même titre que l'acupuncture ou les massages. Pour les médecins orientaux, nos fonctions organiques sont liées les unes au autres par un flux d'energie.

 


 

 

Un combat pour le bien-être


 

   C'était un art martial qui permettait aux moines boudhistes de combattre leurs agresseurs. Aujourd'hui le tai-chi-chuan sert à lutter contre ses ennemis intérieurs : l'angoisse, le stress ou le surmenage. En favorisant le flux énergétique dans l'organisme, il permet de combattre  par une méthode de pression les agressions qu'elles soient physiques ou psychiques.



   Son effet relaxant vient de l'enchaînement de mouvements doux et souples inspirés des techniques de combats.

 

 


 

Repousser le dragon


 

    Le qi-gong  ("travail de l'énergie"), lui n'est pas un art martial mais une gym énergétique qui utilise les méridiens d'acupuncture comme réseaux de circulation de l'énergie. Il consiste en une succession de figures aux noms poétiques et puise son  inspiration dans la  symbolique des animaux ("la gestulle du phénix rouge", "la dynamique du dragon vert"...).

 

 

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0